01/04/2012

Liege : La cour Saint Hubert

La cour Saint Hubert , située rue Saint Hubert , voisinant la collégiale Sainte Croix et le mont Saint Martin était à l'abandon depuis des années .

Son entrée avait fini par être barricadée , le bâtiment de façade partait dans une longue décomposition .

On pouvait voir la cour , de loin , en fait de très loin , par l'arrière , c'est à dire par le vide de l'espace Trianon ( boulevard de la Sauvenière ) un autre chancre , qui spécialité liegeoise  , servait de parking en attendant des jours meilleurs .

La cour Saint Hubert recelait des secrets , les habitants de longue date du quartier parlaient de vieilles caves exceptionnelles , de souterrains ...

Certains m'avaient dit qu'enfants , ils se promenaient dans des souterrains , des galeries qui cheminaient dans le sous-sol du Mont Saint Martin .

C'est comme si descendus dans ces caves , dans le monde souterrain Liégeois , d'un coup de baguette magique , le temps s'abolissait , Liège retournait à l'époque médiévale .

Ces mystérieux souterrains existent toujours m'a t-on dit , mais faute d'entretien le passage est rendu difficile ou même impossible par des éboulis .

La Cour Saint Hubert et l'espace Trianon font l'objet d'un projet immobilier .

P1070552.jpg

En haut le Publémont , lieu hautement historique , d'une très grande richesse archéologique .

On vient d'enlever les échafaudages travhydro qui servaient de poussoirs depuis des dizaines d'années .

L'espace Trianon , au fond à gauche l'arrière de la Cour Saint Hubert avec les nouvelles constructions qui sont bientôt terminées .

P1070559.jpg

On voit clairement ici la muraille , la présence d'ouvertures , à certains endroits , les traces de la ville moyennageuse , certains éléments de la muraille sont du 10 ème siècle .

Le projet immobilier : des hôtels sur l'espace Trianon , c'est à dire au niveau du boulevard de la Sauvenière  ( IBIS et ETAP ) , en haut sur le site de la rue Saint Hubert et de la cour Saint Hubert : 25 appartements.

P1070544.jpg

Vue de la rue Saint Hubert , vers le Mont Saint Martin .

La nouvelle construction en front de rue se termine . Le batiment (à première vue) semble avoir adopté le plan traditionnel des maisons Liégeoises , une maison de façade à rue , ensuite une cour et une maison en second rang à l'arrière.  ( 25 appartements , de 64 à 195 m² , à partir de 135.000 € hors TVA , des parkings sont prévus , un ascenseur reliera le boulevard de la sauvenière aux bâtiments de la rue saint Hubert ) .

www.residencesainthubert.be

Il y a eu un long débat , car le site était classé , allait on sauvegarder certains éléments ?

L'ensemble architectural de la rue Saint Hubert comprenait des caves classées du 16 ème siècle , une tour du 14 ème siècle avec un escalier à vis , une terrasse et un pan de muraille du 10 et 12 ème siècle , des caves gothiques ( source : Le vieux Liège ) . La maison de façade datait de 1842 .

Les secrets de Liège ... ses souterrains , et peut être ,  quelques trésors oubliés .

 

13/11/2011

Liège : Saint Hubert

Les us et coutumes sont parfois d’une grande tenacité , témoin le culte voué à Liège à Saint Hubert .

Saint Hubert était très populaire à Liège , au point qu’une fois mort en 727 , apparu la  crainte qu’il ne fasse de l’ombre à Saint Lambert .

Il fut décidé de transférer  ses restes de l’église Saint Pierre de Liège vers l’abbaye Ardennaise d’Andage ( qui prendra plus tard le nom de Saint Hubert )  .

C’est ainsi que Saint Hubert déjà très charismatique à Liège fit carrière dans les Ardennes  , au rang de guérisseur de la rage et protecteur des chasseurs  .

Jean Valdor , 1622, burin , 11,9 x 7,9 cm , collection de l'Université de Liège ( Saint Hubert et scène représentant la taille )

On pratiquait à l’époque « la taille » , insertion d’un bout de fil de l'étole du saint dans une entaille du front des enragés . Cette pratique commence vers  1100 et continue allégrement au cours des siècles  jusqu’ à la fin du 19 ème siècle .

Saint Hubert est encore présent à Liège , de nos jours ,  une rue porte son nom ( pas loin de Saint Pierre et de Sainte Croix ,  ) cette rue qui donne vers le Mont Saint Martin , longeait autrefois l'eglise Saint Hubert fondée au XII ème siècle et démolie en 1815,

Saint Hubert est représenté au pied de la chaire de vérité de la cathédrale Saint Paul , souvenez vous ,  ce groupe de statues dont Saint Hubert fait partie est orientée vers le public , isolé de l'autre côté , le beau Lucifer de Geefs attire le regard des visiteurs .

Saint Hubert est aussi représenté à Saint Jacques et l'église Sainte Croix possède , entre autre , dans son trésor : la clé de Saint Hubert ... 

 

 

P100006.jpg

Saint Hubert  dans l'église Saint Jacques

 

Saint Hubert était commémoré en hiver , au début  novembre , il faisait partie du folklore Liégeois , où se pratiquait le tambourinage des portes le jour de la Saint Hubert .

Il semble que cette tradition soit liée à la toussaint et au jour des morts , le jour de la Saint Hubert , les enfants armés de maillets parcouraient toute la ville et tambourinaient sur les portes pour éveiller les esprits des morts et les presser de regagner le ciel , pour éviter qu'ils ne s'attardent parmi les vivants .

Le retour au ciel est commandé par Saint Hubert , l'un des saints cavaliers qui avec Saint Georges , Saint éloi , Saint Martin se sont probablement substitués à des dieux paiens dans cette fonction . ( source :  édition Dricot , histoire et tradition de nos vallées , citant  Roger Pinon , le tambourinage des portes à Liège lors de la Saint Hubert autrefois )

 Reférence :

Le culte de Saint Hubert au pays de Liège , dans la revue Belge de philologie et d’histoire , 1994 , volume 72 , pages  925-927 .

Le trésor de Liège : ftp://ftp2.tresordeliege.be/tresordeliege/bloc-notes/bloc...

 

P1000011.jpg

L'église des rédemptoristes , Saint Hubert est présent sur la façade dans niche de gauche ( à droite Saint roch )

 

Aujourd’hui , une petite pensée dédiée à Saint Hubert .

J’ai acheté un mètre pliant en brocante et me suis souvenue de ce qu’ un ébéniste nous a dit .

Certains de ces  « mètres » , conservés au fils des ans par des générations d’ artisans , sont anciens et  remontent  avant l’avènement du système métrique .

On parlait du « pied de Saint Hubert » en métrologie de l’époque , l’étalon de la mesure était fixé dans le cloitre de la cathédrale Saint Lambert .

La tradition est têtue , l’usage du pied de Saint Hubert survécu à l’introduction du système métrique , selon notre ébéniste c’est d’ailleurs un moyen de reconnaître un meuble Liégeois ancien  ,  il ne tombe jamais juste en cm mais bien en pieds .

Revenue chez moi , il semble que mon mètre n’est pas exprimé dans le pied du grand Saint , par contre , il est gravé du nom de son propriétaire  «  A . Stévens »  , et déjà cela  , c’est émouvant . Sur l'autre face , il porte la mention "anglais" .

NB : la mesure dit du pied de Saint Hubert est apparue au XVII ème siècle  , a été utilisé en architecture .

.

 

liege-saint-hubert,liege-sainte-croix,liege-chien

Liège poétique : Rue Neuvice , une invasion de papillons