25/05/2008

LIEGE HOTEL DE SELYS

Comment expliquer ce goût , cet enthousiasme pour des maisons que nous  voyons de loin , qui ne nous appartiennent pas , et que nous n'avons même jamais visitées ?

Il est probable,  que ces demeures font partie de notre inconscient collectif et qu'au fil du temps nous les avons adoptées comme nôtres . Leur dégradation , leur disparition nous désole comme s'il s'agissait d'un être cher . C'est pourquoi la rénovation , le sauvetage de ce patrimoine nous interpelle .

Veroniqueliege  a visité pour vous le chantier de l'hotel "Royal Sélys",  futur  hôtel  5 étoiles de Liège.

Le chantier comprend 3 bâtiments , l'hôtel de Sélys-Longchamps , l'hôtel des comtes de Méan , et une nouvelle construction située à l'arrière en basse Sauvenière .

Ce projet d'hotel de prestige à Liège  répond à une demande qui n'était pas rencontrée auparavant , et permettra de développer une infrastructure  complète ( restaurants , piano bar , salle de bal , salles de réunions , spa , ..) ainsi qu'un ensemble de 126 chambres dont 9 suites .

L'originalité du projet tient à la rénovation d'un patrimoine exceptionnel Liégeois , et à l'intégration de ce patrimoine dans une structure à finalité commerciale 

Le joyau architectural que constitue l'ensemble Sélys-Méan ( une fois rénovés ) sera probablement  un élément important , si pas déterminant dans le succès de cette implantation .

Que cette fastueuse demeure revive , fidèle à son histoire ! Rien ne pourrait plus faire plaisir au Baron de Sélys , qui a passé 10 ans de sa vie à la restaurer avec intelligence et on devine - beaucoup d'amour -.

Copie de P1000814
 

La rénovation de l'hôtel de Sélys-Longchamps est confiée à l'architecte Hautecler , la rénovation de l'hôtel des comtes de Méan  et la construction du bâtiment contemporain  au niveau basse sauvenière est confiée au bureau d'architecture Acte1 , ( coordinateur : architecte Brisy ) .

Le Publémont situé entre les collégiales de Saint Martin et Sainte Croix a été habité  dès le 11 ème siècle par les chanoines de ces deux collégiales. Au fil du temps , l'occupation c'est laicisée et les chanoines ont été remplacés par des membres de l'aristocratie.

P1000494

La façade ville de l'hôtel de Sélys-Longchamps , et de l'hôtel des comtes de Méan , avant le début de la construction des bâtiments arrière ( vue de la rue de la montagne ) .

La plus vieille mention écrite d'occupation date de 1542 , par la famille de la Marck .

ScannedImage-3

Copie de P1000820

La cour d'honneur de l'hôtel de Sélys , composée de trois corps de bâtiments et un mur côté rue (percé au 18 ème siècle ) . Les corps de bâtiments datent du 16 ème siècle , toutefois une étude dendrochronologique réalisée sur la charpente de l'aile droite date celle-ci de 1471-1472 ( soit juste après le sac de Liège par Charles Le Téméraire ) 

Copie de P1000819

P1000826
L'escalier d'honneur de l'hôtel Sélys-longchamps avec son plafond stucqué , qui sera rénové , à décor d'atlantes , de déesses , d'échassiers , de guirlandes , cette cage d'escalier est reprise au patrimoine exceptionnel de Wallonie .

Petit détail surprenant ,  au centre , une oie empaillée supendue au plafond .

Copie de P1000828

P1000846
Les travaux ( le bâtiment contemporain ) à l'arrière vus de l'hôtel des comtes de Méan

P1000849

Les travaux à l'arrière ( côté bd de la Sauvenière ) et au fond , les marches de la rue de la montagne

Un corps de bâtiments , longeant la Basse Sauvenière et la rue de la montagne , et  entre ces bâtiments contemporains et les hôtels de Sélys et Méan , l'architecte a prévu un espace ouvert , une cour intérieure pour recréer un lieu intimiste .

P1000817
L'hôtel des comtes ( de Barbanson ) puis de Méan , façade Mont-Saint-Martin . La façade à rue date de 1878 , vers la ville la façade renaissance date de 1620.

La Façade "ville " en briques et  en tuffeau de maestricht ,on note au rez-de chaussée 14 arcades cintrées . A l'étage , on remarque les armes de la famille Barbanson et de la Marck . 

P1000824

Hôtel de Sélys

 

P1000839

Hôtel de Sélys , la "chapelle"

Prochain Post le dimanche 1 juin 2008 à 20h15

 

18/05/2008

LIEGE SAINT LAURENT

Après Sainte Croix et  le Mont-Saint-Martin  , nous arrivons à la rue Saint Laurent .

Là ,  deux ensembles de bâtiments incontournables : Sainte Agathe et Saint Laurent .

Sainte Agathe rénovée récemment est dans l'attente d'une réaffectation , Saint Laurent quant à lui abrite les Quartiers militaires . Saint Laurent  est , il faut le signaler , l'illustration d'une reconversion réussie d'anciens bâtiments abbatiaux .

L' ancien hôpital militaire ( que je n'ai pas connu ) évoque probablement pour certains d'entre-nous  de fameux souvenirs .

Je ne peux regarder les couloirs de l'hôpital militaire sans nostalgie car ils me rappellent ceux de l'hôpital de Bavière ( précisément le couloir entre la médecine A et B) , mêmes pierres bleues au sol , mêmes plafonds voûtés ...

P1000277

 

La chapelle de sainte Agathe date de 1663 .

Ancien couvent des Sépulchrines fondé en 1634 , supprimé en 1796.Propriété des Hospices Civils en 1803 puis de l'Assistance Publique .Un hôpital pour femmes "insensées" est établi en 1847 et confié aux Soeurs Hospitalières de Saint Charles de Borromée .

P1000278

Bâtiments conventuels de Sainte Agathe

P1000360

Saint Laurent , Ancienne abbaye bénédictine . P1000358

Saint Laurent , façade "ville" 

A l'origine présence d'un oratoire construit en 968 par Eracle et dédié à Saint Laurent . L'abbaye ( lieu d'un grand rayonnement intellectuel ) restera en fonction jusqu'en 1796 , et fait place à un hopital militaire ( jusqu'au début des années 90 ) , actuellement Quartiers militaires .

P1000362

Rue Monulphe , une rue au charme discret , au n° 74 , l'ancien vide-bouteille de l'abbaye Saint Laurent ( 2 ème moitié du 17ème siècle , 1652 )

P1000681
Derrière ce mur , rue Saint Laurent ,  une maison , présentant des éléments du 17 ème siècle , et une façade début du 19 ème siècle .

Chaque année , au printemps , la maison s'enveloppe d'un  long boa blanc , une voluptueuse glycine blanche fait le tour de ses murs .

P1000679
 

Prochain Post ,  le dimanche 25 mai à 20h15 , au prochain rendez-vous "veroniqueliege" vous attend pour la visite d'un chantier à  Liège .

 

04/05/2008

Liège Mont-Saint-Martin

Un endroit où l'on marche dans les pas de ceux qui ont fait où défait l'histoire de Liège

Un lieu privilégié fait de maisons splendides , d'hôtels particuliers qui ne montrent que d'austères façades à rue et dissimulent leur beauté au regard des passants .

Regardez en vous promenant boulevard de la Sauvenière au dessus du bâtiment du Ramada , vous aperçevrez toutes les façades "villes " de ces demeures remarquables .

Certaines ont des terrasses , d'autres des jardins , certaines  ( le côté gauche de la rue)  bénéficient de quelque chose qui parle au coeur des Liégeois , une vue spendide sur la ville.

Le Mont-Saint-Martin , c'est aussi , trois merveilles , la rue de la montagne , la rue des Bégards , le thier de la fontaine , de superbes volées d'escaliers , des raccourcis dans la ville , des lieux où le temps s'arrête .

 

P1000364

Vue du thier de la fontaine

Copie de P1000025

Copie de P1000027

La basilique Saint Martin , détail

Copie de P1000030

La basilique saint Martin , fondée en 963 par l'évêque Eracle , collégiale de 963 à 1797, paroissiale  depuis 1803.Le bâtiment Roman fut détruit dans l'incendie d' août 1312 lors du "mal Saint Martin".

La collégiale est reconstruite dès le début du XVI ème siècle ( travaux des architectes Paulus de Ryckel et ensuite Arnold Van Mulcken ).

Copie de P1000028

 

Copie de P1000024

La rue des Bégards , le départ des escaliers ( devant la basilique )  descendant vers le boulevard de la Sauvenière

Copie de P1000031

 

Copie de P1000033

 

L'hôtel de Sélys-Longchamps , nous en parlerons prochainement , ainsi que son voisin , l'hôtel des comtes de Méan .

P1000034

 

La rue de la montagne , situés au pied du Mont-Saint-Martin , les escaliers descendent vers le boulevard de la Sauvenière .

 

Prochain Post , Dimanche 11 mai 2008 , 20h15 .

30/04/2008

April in liege

Avril à Liège  

La place des franchises est toute retournée (dans l'attente d'un nouveau pavement ) imperturbables les prunus explosent .

P1000482

Cerisiers du japon , place des franchises

P1000484
 

P1000522

Pétales jonchant le sol , place de Bronckart

P100008

Le Palais Provincial  et ses magnolias

P1000209

Les serres du jardin botanique

27/04/2008

rénovation du manège de la caserne Fonck

A l’occasion de l’opération  « chantiers ouverts » ,

 

Ce 27 avril 2008 , véroniqueliège  a visité pour vous le chantier de rénovation et d’aménagement du manège de la caserne Fonck  ,  Rue Ransonnet 2, 4020 Liège.

 L’Ancien couvent dénommé  « couvent du val des écoliers » , est transformé en caserne d’infanterie lors de la suppression des couvents .  Jusqu’en 1830 ,  il est entretenu tel quel par l’Etat qui le remet ensuite à la ville de Liège , celle-ci procède à de nombreuses démolitions tout en maintenant la chapelle et un bâtiment attenant .     La ville de Liège va transformer le site  et le rebâtir (vers 1832) en caserne de cavalerie , ceci sur l’emplacement du couvent .Les lieux seront utilisés comme caserne .  En 1998 suite à la vente des bâtiments militaires , le site est occupé par Saint Luc  , l' école  supérieure des arts et l'institut supérieur d'architecture .                                      

 

P1000507

 

P1000508

 

P1000509
 

 

Copie de P1000510

 

 

Le chantier actuel consiste en la rénovation et l'aménagement du manège classé de la caserne FONCK en une salle de spectacle permanente conforme à la réglementation de ce type de salle et avec un niveau de confort supérieur au niveau actuel.
Les installations techniques (chauffage, ventilation, sanitaire, électricité, sécurité) seront entièrement renouvelées.
En sous-sol, un espace est créé pour entreposer le matériel mobile.
Les anciennes écuries sont transformées en loges pour artistes, cafétéria, billetterie et bureau pour les organisateurs de spectacles.
La salle verra sa capacité d'accueil augmentée par la création de nouvelles sorties de secours et son confort acoustique sera amélioré.  

      

P1000512
 

Le manège et sa charpente de bois

P1000513

La dalle et son ferraillage

P1000515

 

P1000516

 

        Le local technique , à l'exterieur côté Balloir , pour l'accès du matériel 

P1000518

Le manège  et les écuries datent de 1837

P1000517

Une classe de cours à Saint Luc sur le site

Pour les mordus , Voir publications  du  CLHAM , le centre liégeois d’histoire et d’archéologie militaire ,

LIEGE LE GRAND CURTIUS

A l’occasion de l’opération  « chantiers ouverts » ,

Ce 27 avril 2008 , véroniqueliège  a enfilé son casque et a visité  pour vous le chantier du Grand Curtius , quai de Maastricht  , 8 , 4000 Liège .

 

L’ouverture du musée est attendue pour le printemps 2009 .

Le complexe reprend un ensemble de bâtiments dont la maison Curtius ( quai de Maastricht et ruelle du Mont de piété ) , L’hotel  Hayme de Bomal ( ancien musée d’armes , 2 facades , quai de Maastricht et Féronstrée ) , l’hôtel de Wilde  ( quai de Maastricht ) et la maison Brahy ( Féronstrée ) .

 

La superficie totale du site avoisine les 10.000 m² .

Le musée comprendra un parcours chronologique sur 2 niveaux , des parcours thématiques sur 3 niveaux , des expositions temporaires reparties sur 3 niveaux .

La surface consacrée à l’exposition permanente sera de 5.300 m² et celle dédiée aux expositions temporaires  de 1.300 m² .

 

Les différents édifices communiquent entre-eux  au travers d’un parcours intérieur , et d’une multitude de cours  offrant chacune des particularités architecturales  propres .

La surprise est du voyage .

On pouvait craindre vu de l’extérieur un ensemble un peu dépareillé , mais la confrontation  d’architecture de différentes époques , de matériaux différents , de contrastes entre  murs enduits  , briques ,  granit  est  une réussite .

 

Mieux  , on a conservé un vieux marronnier qui en cette saison commence à déplier ses feuilles .

 

 

 

 

 

Copie de P1000498

 

Porte donnant sur la ruelle du Mont de piété

 

P1000496

Façade latérale de la maison Curtius , vue de la ruelle du Mont de Piété

 

P1000497

P1000499

P1000501

Bâtiment donnant sur la rue Féronstrée

 

P1000503

 

P1000504

P1000505

L'hôtel de Wilde , cour intérieure

P1000506

 

L'hôtel Hayme de Bomal , à gauche la façade vers le quai de Maastricht ( la Batte ) à droite la façade débouchant sur Féronstrée

P1000500

L'arrière de la Maison Curtius , cour intérieure et son marronnier

 

 

véroniqueliège attend impatiemment de pouvoir aller boire un verre à la cafet’ du musée Curtius ou même d’ y aller manger si on crée un resto sympa , convivial et de bon niveau .(C’est très tendance les restos de Musée )

24/04/2008

LIEGE LA MEUSE ( parc de la Boverie)

 

Fin de journée sur Liège , un moment de sérénité , les promeneurs désertent les berges ,  les quais se taisent , la Meuse se lisse , le calme revient , le soleil nimbe encore pendant quelques minutes les arbres du parc de la Boverie ,  la ville se prépare pour la nuit ... 

 

 

P1000415

Copie de P1000414

P1000422

P1000424