24/07/2011

LIEGE Hôtels

Deux nouveaux Hôtels viennent de faire leur apparition à Liège .

Le Crown Plaza , hôtel 5***** , au Mont Saint Martin , et le jala hôtel 4**** situé place Jaspar , à deux pas du boulevard de la Sauvenière .

Le Crown Plaza surpasse tous les hôtels de Liège , ( et d'ailleurs) par la beauté de ses bâtiments .

Je suis ravie de la rénovation de l'hôtel de Sélys et des Comtes de Méan , ces deux hôtels particuliers ont été joint dans une même entité , les parties anciennes ont été préservées .

Il manquait un hôtel de luxe à Liège pour recevoir les personnalités politiques , ou culturelles  ( Opéra , ou lors de tournage de films ), ou sportives ( par exemple les courses de Francorchamps )  ... ou pour tout un chacun qui veut sortir des sentiers battus . 

hotel-selys-longchamps,hotel-crown-plaza-liege,hotel-5-etoile-liege,hotel-mont-saint-martin,hotel-des-comtes-de-méan-liege,hotel-jala-liege,hotel-4-etoiles-liege

L'hôtel de Sélys ( facade ville ) que j'avais photographié pendant les travaux de rénovation ,

( voir archives de mai 2008)

 

Un hôtel 5 étoiles s'est installé dans ce cadre merveilleux .

 

hotel-selys-longchamps,hotel-crown-plaza-liege,hotel-5-etoile-liege,hotel-mont-saint-martin,hotel-des-comtes-de-méan-liege,hotel-jala-liege,hotel-4-etoiles-liege

 

L'hôtel de Sélys vu du Mont Saint Martin . La plus vieille mention écrite d'occupation date de 1542 , par la famille de la Marck . 

La cour d'honneur de l'hôtel de Sélys , composée de trois corps de bâtiments et un mur côté rue (percé au 18 ème siècle ) . Les corps de bâtiment datent du 16 ème siècle , toutefois une étude dendrochronologique réalisée sur la charpente de l'aile droite date celle-ci de 1471-1472 ( soit juste après le sac de Liège par Charles Le Téméraire ) 

 

Deux anciens hôtels particuliers ( Hôtel de Sélys Lonchamps et hôtel des Comtes de Méan ) ont été rénovés , une partie moderne a été ajoutée à l'arrière.

 

hotel-selys-longchamps,hotel-crown-plaza-liege,hotel-5-etoile-liege,hotel-mont-saint-martin,hotel-des-comtes-de-méan-liege,hotel-jala-liege,hotel-4-etoiles-liege

 

La rénovation de l'hôtel de Sélys-Longchamps a été confiée à l'architecte Hautecler , la rénovation de l'hôtel des comtes de Méan  et la construction du bâtiment contemporain  au niveau basse sauvenière a été confiée au bureau d'architecture Acte1 , ( coordinateur : architecte Brisy ) .

Le Publémont situé entre les collégiales de Saint Martin et Sainte Croix a été habité  dès le 11 ème siècle par les chanoines de ces deux collégiales. Au fil du temps , l'occupation c'est laicisée et les chanoines ont été remplacés par des membres de l'aristocratie.

Des restaurants , une salle de bal , un spa ( OSMOSE ) , un espace fitness .

Pour les voyageurs en quête de découvertes et appréciant des lieux d'exception chargés d'histoire.

Son site internet : http://www.crowneplazaliege.be/

 

hotel-selys-longchamps,hotel-crown-plaza-liege,hotel-5-etoile-liege,hotel-mont-saint-martin,hotel-des-comtes-de-méan-liege,hotel-jala-liege,hotel-4-etoiles-liege

 

L'hôtel de Sélys-Longchamps et l'hôtel des Comtes de Méan à l'avant plan

hotel-selys-longchamps,hotel-crown-plaza-liege,hotel-5-etoile-liege,hotel-mont-saint-martin,hotel-des-comtes-de-méan-liege,hotel-jala-liege,hotel-4-etoiles-liege

L'hôtel des comtes ( de Barbanson ) puis de Méan , façade Mont-Saint-Martin . La façade à rue date de 1878 , vers la ville ( à l'arrière) la façade renaissance date de 1620.

La Façade "ville " en briques et  en tuffeau de Maestricht ,on note au rez-de chaussée 14 arcades cintrées . A l'étage , on remarque les armes de la famille Barbanson et de la Marck . 

Le tarif des chambres 2011 : Classic room à partir de 260€ , Club room  à partir de 295 € , Junior suite à partir de 335 € , Suite à partir de 425 €

Pour les Liégeois , l'hôtel sera appréciée pour les fêtes de famille , les mariages et anniversaires .Le spa et les infrastructures fitness ( nombreux cours sur abonnement) sont accessibles pour les résidents de l'hôtel et aussi pour les "extérieurs" . 

Des salles de réunions sont prévues pour l'organisation de séminaires , ou réunions professionnelles .

A un autre endroit de Liège , à deux pas du boulevard de la sauvenière , l'hôtel Jala 4**** , a ouvert ses portes .

Une architecture circulaire qui répond à celle du Cirque d'hiver qui est en face .

L'hôtel possède un restaurant "Remparts Notger" . 

hotel-selys-longchamps,hotel-crown-plaza-liege,hotel-5-etoile-liege,hotel-mont-saint-martin,hotel-des-comtes-de-méan-liege,hotel-jala-liege,hotel-4-etoiles-liege

Le Jala hotel et sa brasserie "Le Charles"

 

http://www.jalahotel.com/

 

liege-belgium,hotels-liege-belgium,hotel-five-stars-belgium,hotel-selys-longchamps,hotel-crown-plaza-liege,hotel-5-etoile-liege,hotel-mont-saint-martin,hotel-des-comtes-de-méan-liege,hotel-jala-liege,hotel-4-etoiles-liege

L'hôtel d'Angleterre et le restaurant " A La bécasse"  vers 1900 , un hôtel qui n'existe plus , qui était situé derrière le Théatre Royal . Une photo rare !

Le luxe de la Belle époque , le personnel en tenue de service et tablier devant l'établissement .

A l'époque la publicité mentionnait : Ph Quaden-Franchi  - La Bécasse  , Hôtel d'Angleterre , Liège -  tout le confort moderne , chambres avec salles de bain , Lift , téléphone 3573 , garage , adresse télégraphique : Bécasshôtel .

 

Rejoignez Liège , l'expo 2017

http://www.liege-expo2017.com/index.php 

 

 

22/07/2011

Liege : Dear photograph

Le site Dear Photograph.com  propose de photographier une ancienne photo dans son environnement d'aujourd'hui et de la déposer sur son site .

En faisant coexister l'ancien et le nouveau , on est pris par la nostalgie d'une époque .

Souvenez vous de vos vieux albums photos et des trésors d'affection , d'amitié , de tendresse qu'ils recèlent .

Ces photos de famille couleur sépia ,ces photos de classe , d'amis , de voisins , ...

P1060718.jpg

Place Cathédrale , 1958

Souvenez vous , c'était bien avant la photographie numérique , des photographes vous attendaient en rue et vous prenaient en photos .

La plupart du temps vous esquissiez , un non de la main . Parfois vous acceptiez d'être pris ou prise en photo au centre ville , entre deux courses ou avec vos enfants .

Me voici , ici dans les bras de ma mère , qui est accompagnée de sa soeur Blanche .

Elles marchent place  Albert I  ( place Cathédrale ), sur le trottoir qui semble plus large à l'époque . A l'arrière on aperçoit la cathédrale Saint Paul .

 

16/07/2011

Liege Les églises

L'hopital de bavière était autrefois le plus grand hôpital de Liège . L'hôpital avait une chapelle où Simenon a été enfant de choeur . Simenon raconte qu'il arrivait terrorisé à la chapelle , dans l'obscurité des matins hivernaux de Liège . Il parle de ces terreurs enfantines dans deux nouvelles : "le matin des trois absoutes" et "le témoignage de l'enfant de choeur". (cf : Notice sur les lieux)

Les églises à Liège , il y en a beaucoup , il y a celles qui ont été démolies ( Saint lambert , Saint Hubert , Saint adalbert ...) , celles qui sont désaffectées ( Saint André , Saint Nicolas aux Mouches ...)  et puis les autres , des chapelles , des églises , collégiales , basilique , cathédrale ....

La présence d'ordres religieux est encore perceptible aux noms des rues : rue des Prémontrés , rue des Clarisses , rue des Carmes , rue des Dominicains , impasse des Ursulines, thier de la Chartreuse , rue des Urbanistes , Cour des mineurs ( frères Mineurs ), rue des guillemins ( ordre des guilhelmites ) , impasse des Capucins , rue Soeurs de Hasque ( soeurs du val Sainte catherine de Hasselt ) ...

Des Saints ou Saintes partout , circulez à pied ou en voiture vous trouverez : la rue Saint Gilles , rue Saint Hubert , Rue Saint Pierre , rue et Place Saint Léonard , place Saint Pholien , Place Sainte Barbe , Rue et Place Saint Denis , rue et place Saint Paul ,Tournant Saint paul ,  rue Saint Remy , Place saint Lambert , rue Saint Laurent , rue Saint Gangulphe , rue sainte Véronique , rue Sainte Marie , rue Sainte Marguerite , rue Sainte Walburge , place Saint Jacques , rue Saint Etienne , rue et place Saint Barthélemy , rue Saint Adalbert , place Saint Michel , rue Saint Severin , rue Saint Thomas ...

Nous sommes dans une ville épiscopale , Liège a été une capitale pendant plus de 800 ans .

Des églises , En voici quelques unes , situées dans le centre de Liège .

P1000030.jpg

La basilique Saint Martin , est fondée vers 963 par l'évêque Eracle pour en faire sa cathédrale , le bâtiment roman a été détruit en août 1312 lors du "mal Saint martin" . La tour fut reconstruite au 14 ème siècle , le choeur de 1511 à 1530.

P1000393.jpg

La cathédrale Saint Paul . La collégiale romane a été fondée au 10 ème siecle par l'évêque Eracle , remplacée par une construction gothique à partir du 13ème siècle .

P1000012.jpg

Eglise Saint Barthélemy , collégiale fondée entre 1010 et 1015 par le grand Prévot Godelscalc de Morialmé , restaurée vers 1360 , modernisée au 18 ème siècle . Un trésor à l'intérieur : les fonds baptismaux .

P1000043.jpg

La collégiale  Sainte Croix , fondée en 979 par Notger .

basilique-saint-martin-liegez,liege-2017,liege-cathédrale-saint-paul,collégiale-sainte-croix-liege,liege-saint-denis,liege-collégiale-saint-jacques,eglise-sainte-veronique-liege,collégiale-saint-barthélemy-liege,liege-paix-notre-dame,liege-eglise-saint-antoine

 

Eglise saint Jean l'évangéliste fondée vers 980 par Notger ( 972-1008) sur le modèle de l'église palatine d'Aix la Chapelle

P1000173.jpg

Paix Notre Dame et l'abbaye des bénédictines ( située sur la gauche ) . Les bénédictines de Namur fondent l'abbaye en 1627, l'église est construite en 1684-1686 sur base des plans dressés par une moniale , Antoinette Desmoulin .

P1000098.jpg

L'église Saint Antoine , ancien lieu de culte des frères mineurs . Edifice du 13 ème siècle pour le choeur et les nefs , la facade date de 1645 .

P1000011.jpg

L'église des Rédemptoristes ou Saint Gérard . Première pierre posée en 1619 , achevée vers 1655 . Ancienne église des Carmes Déchaussés , retirée du culte dès 1794 .

Porte les armoiries de Maximillien-Henri de Bavière ( règne 1650-1688 ) , ont été restaurées en 1839 car martelées à la Révolution .

P1000186.jpg

L'église du Saint Sacrement , boulevard d'Avroy . Construit sur base de plans attribués à Jacques Bartélemy Renoz , vers la seconde moitié du 18 ème siècle ( après 1766) . Décorée de deux bas reliefs , Saint Jean à Patmos , plus haut un autre bas relief représentant Saint Augustin , une plume à la main accompagné d'un angelot portant une mitre et une crosse . ( oeuvre de Antoine-Pierre Franck )

Sur le fronton : les armes du Prince-évêque Charles d'Oultremont (règne de 1764-1772 )

P1000224.jpg

L' église Saint Denis , fondée vers 987, jusqu'en 1797 siège d'un collège de chanoines . Eglise paroissiale depuis 1803 .

P1000309.jpg

La collégiale Saint Jacques . L'abbaye bénédictine de Saint Jacques a été fondée en 1015 par  le Prince-évêque Baldéric II

P1000207.jpg

L'église Sainte Véronique , de style néoclassique , construite entre 1845 et 1848 , aux environs du site de Sainte Véronique on note des constructions d'églises se succédant depuis le 11 ème siècle . 

basilique-saint-martin-liegez,liege-2017,liege-cathédrale-saint-paul,collégiale-sainte-croix-liege,liege-saint-denis,liege-collégiale-saint-jacques,eglise-sainte-veronique-liege,collégiale-saint-barthélemy-liege,liege-paix-notre-dame,liege-eglise-saint-antoine

Chapelle Saint Roch , chapelle de l'ancien couvent des frères Cellites , construite en 1563 et agrandie en 1663

 

Rejoignez Liège 2017 , participez aux votes , déposez votre photo

                                                  http://www.liege-expo2017.com/index.php

 

26/06/2011

LIEGE Académie des Beaux Arts

La semaine dernière , je suis allée aux portes ouvertes de l'Académie des Beaux Arts de Liège .

L'occasion de visiter cet immense bâtiment situé dans la rue des Anglais , de prendre connaissance des travaux d'élèves .

Pouvoir parcourir librement les locaux , voir les productions de l'année finalisées .

Une façon de se familiariser avec un bâtiment un peu impressionnant et avec un secteur que je ne connais pas : l'enseignement artistique .

La peinture , la sculpture , la gravure , le dessin , la photographie , la tapisserie et textile , l'illustration et bande dessinée , la publicité et la communication visuelle .

Savez vous qu' à l' Aca de Liège , les cours du soir ont 235 ans d'existence .

 

liege,academie-beaux-arts,academie-liege,musee-art-wallon-liege,rassenfosse-liege

L'académie des Beaux Arts , rue des Anglais

liege,academie-beaux-arts,academie-liege,musee-art-wallon-liege,rassenfosse-liege

C'est en consultant le catalogue des travaux d'élèves ( cours à horaire réduits ) , que j'ai pris connaissance de conférences et d'expositions qui ont eu lieu durant l'année 2010-2011 .

La dernière en mai : La peinture tibétaine en quête de sa propre modernité .

Si j'avais été informée , je pense que je m'y serait déplacée .

La diffusion de ce genre d'événement de la part de l'académie est , peut être , trop restreinte .

 

liege,academie-beaux-arts,academie-liege,musee-art-wallon-liege,rassenfosse-liege

J'avais des doutes sur l'expression artistique dans le domaine textile , après avoir visité une expo à Paris , (elle doit être maintenant terminée ) , mon regard à changé .

Les tout grands professionnels , font des choses extraordinaires , on dirait un vêtement , une sorte de kimono , c'est une oeuvre d'art destinée à être exposée .  Jon Eric Riis , du tout bon .

http://jonericriis-studio.com/blog/2011/02/21/press-relea...

« Pensées sur un fil », tapisseries de lisse contemporaines de Jon Eric Riis. Galerie Chevalier, 17, quai Voltaire et Galerie Myrna Myers, 11, rue de Beaune. 

.

liege,academie-beaux-arts,academie-liege,musee-art-wallon-liege,rassenfosse-liege

.

L'atelier-maison d'Armand Rassenfosse ( 1862-1934) , la maison est de l'architecte Paul Jaspar , une figure connue de l'architecture Art Nouveau .

 

Vous n'avez plus qu'une semaine ( l'expo est prolongée jusqu'au 3 juillet )  pour aller voir l'exposition sur Armand Rassenfosse qui se tient au Musée d'art Wallon en Feronstrée .

Une exposition très complète qui reprend ce qui a été son oeuvre majeure , son activité de graveur .

On y voit  aussi , et c'est très intéressant les éléments techniques , comme les matrices de cuivre ou de zinc que l'artiste grave et va ensuite encrer  , les différents états d'une même oeuvre , sa presse est exposée .

Regardez la notice à côté des gravures, et posez vous la question .

Quelles sont les techniques mises en oeuvre ? Pointe sèche , vernis mou ,  aquatinte ... pointe sèche seule ... lithographie  ...

J'essaye d' avoir un temps de réflexion pour comprendre la technique .

Une belle opportunité de voir la diversité d'une oeuvre  et la diversité technique .

On y voit aussi , des huiles , des affiches de Rassenfosse ( Imprimerie Bénard ) .

Les célèbres illustrations des "Fleurs du mal" de Charles Baudelaire  en 1899, et là on rejoint l'esprit "Ropsien" .

Si vous avez l'occasion de voir un exemplaire de ce recueil en vente publique ou chez les Antiquaires-Libraires , n'hésitez pas à le consulter . ( ou à l'acheter )

Armand Rassenfosse a construit son oeuvre autour de la représentation de la femme .

Cependant mon préféré , mon cri du coeur , reste  Ernest Marneffe , peintre de la femme .

 

 

22/05/2011

LIEGE PALAIS DE JUSTICE

Le déménagement de Services du  Palais de Justice s'organise . Il commencera vers le 9 septembre 2011 et se prolongera jusqu'en mai 2012 .

Certains services comme le tribunal de commerce qui est installé dans des bâtiments de l'ilot Saint Michel s'installeront dans les nouvelles annexes . Il en est de même avec le tribunal et l'auditorat du Travail  ( ainsi que la Cour du Travail )  qui sont rue Saint Gilles , ils viendront dans les nouvelles annexes .  

Bien des Services vont changer de localisation , cela ,  selon un timing programmé .

J' espère que le Palais de Justice à Liège gardera  sa vocation première et qu'il n'aura jamais ici , de débat comme il y en a actuellement à Bruxelles à propos du superbe édifice de la Place Poelaert que l'on veut  "dé-Thémis-er " .

Le passé nous a transmis des bâtiments mythiques , faisons les vivre , ne les transformons pas en Musées , adaptons les aux contraintes modernes mais préservons les dans leurs fonctions actuelles.

  

P1060475.jpg

Le palais de justice , la première cour , place Saint Lambert , Liège

P1060469.jpg

Ce dimanche , la porte de la rue du palais était ouverte .

P1060484.jpg

Chaque colonne est différente , de quoi passer des heures à admirer la diversité de leurs sculptures  

P1060490.jpg

On y est , le déménagement est programmé au mois de septembre  , paraît-il , vers les annexes du Palais

P1060488.jpg

L'ancien et le nouveau   ( http://www.buildingsagency.be/realisatieberichten_fr.cfm?... )

P1060493.jpg

Dimanche champêtre à Liège , des calèches , des attelages , des cavaliers ...

 

Si tu es prêt à sacrifier un peu de liberté pour te sentir en sécurité, tu ne mérites ni l'une ni l'autre.
Thomas Jefferson

Et pour Bruxelles : Brussels Courthouse contest  http://www.buildingsagency.be/realisatieberichten_fr.cfm?...

 

17/04/2011

LIEGE Parcours d'artistes

 

Ça bouge à Liège ….

Des projets sont en train de se concrétiser  , Des chantiers sont en cours :

  Place du XX août , en face de l’Univ  , voici  la renaissance de l’ Emulation , enfin !

L’Opéra se transforme ,

Une construction avance sur le site de la « Cour Saint Hubert »  au pied du Mont Saint Martin ,

L’inauguration  de l’hôtel de luxe 5 *  , Crown Plaza  , situé dans les plus beaux Hôtels particuliers  Liégeois  ( Hôtel de Selys Longchamps et Hôtel des Comtes de Méan  )  est annoncé pour le mois de mai .

Ce mois d’avril est traversé par de nombreuses manifestations et expositions .

 

P1060269.JPG

 

Des expositions à Liège , il y en a de nombreuses pour le moment .

L'incontournable biennale de la gravure à la MAMAC , mais aussi  nombres d'expos sur le même thème dans d'autres lieux à Liège .

 

 

b08329x.jpg

 

 Albrecht Dürer ( Nuremberg , 1471-1528 ) , la mélancolie , burin , monogrammé et daté 1514 , dimensions 24x18,8 , collection de l'université de Liège

 

Faites le déplacement jusqu'à la place du XX août , entrez à l'univ , descendez les escaliers vers l'auditoire , la salle académique , tournez à droite , sortez dans la cour , vous y découvrirez la galerie Wittert .

Dans le cadre de la biennale de la gravure la galerie Wittert expose des gravures de Dürer .

.

Pour le moment , Il y a aussi le parcours d'artistes ( Chic and cheap )  jusqu'à la fin du mois d'avril , de jeunes plasticiens sont exposés dans des vitrines de commerces  , une occasion de découvrir la marée montante des jeunes créateurs ( d'ici ou d'ailleurs ) . 

.

P1060245.JPG

 

Je l'ai photographié , mais je l'avoue ,  je n'ai pas compris .

Ou plutôt ,  j'ai eu une interprétation personnelle , très liégeoise , d'une fille de Meuse , habituée aux caprices du fleuve .

Combien d'immeubles anciens de Liège ont sur leur façade le souvenir des crues anciennes , des modestes plaques indiquant le niveau atteint par les eaux , j'ai cru qu'il s'agissait de cela .

Car , Ici sur le batiment du palais Curtius , il s'agit d'art , d'art conceptuel :

(...)

Figure-clé de l'art conceptuel, Lawrence Weiner a choisi pour médium, depuis la fin des années 60, "le langage et les matériaux auxquels (le texte) se réfère". À la même époque, il écrit même que "L'œuvre ne doit pas nécessairement être réalisée"... Sur ces principes, il expérimente donc des formes d'exposition et de diffusion qui déplacent les définitions traditionnelles de l'objet d'art. Une œuvre peut ainsi se multiplier sur les supports les plus variés - livres, enregistrements sonores, films, inscriptions murales et bien d'autres -, chaque fois nouvelle ... Au Grand Curtius, par exemple, le texte ne s'inscrit pas seulement sur la verrière d’une galerie donnant sur la cour du palais Curtius, mais aussi sur deux plaques portant la transcription du même texte en quatre langues ainsi que sur une cinquantaine de drapeaux qui battront sur les ponts de Liège avec le texte "WATER FINDS ITS OWN LEVEL" ("L'eau trouve son propre niveau").

 (...)

Bien des spectateurs resteront sans doute "interdits", stupéfaits devant cette intervention singulière à la fois par son langage, son caractère apparemment décalé par rapport à son environnement, l'incertitude dans laquelle elle nous plonge. Pour Weiner, le rôle de l'artiste ne consiste en rien d'autre que d'être "publiquement perplexe, "de s'investir dans des choses qui n'ont pas de réponse toutes faites". Au spectateur de construire significations et métaphores. Ici, la rêverie du visiteur autour de "STRAIGHT IS THE GATE BUT WATER FINDS ITS OWN LEVEL" - avec la durée qu'il suggère - sera sans doute nourrie par la proximité d'une ancienne porte de Liège et le passage millénaire du fleuve le long des murs de la maison Curtius. Ou par la situation de la ville aux abords de frontières territoriales et linguistiques ô combien étroites, qui n'ont jamais empêché les flux et les équilibres de populations. Ou encore par l'idée que malgré les obstacles auxquels l'art est constamment en bute, la création, toujours, se déploie ... Le texte, quoi qu'il en soit, ne sera jamais ni résolu, ni épuisé.

(...) 

tiré d'un communiqué de presse , signé Yves Randaxhe

 

 P1060237.JPG

 

 

En face du Grand Curtius , l'oeuvre "Les principautaires" de Mady Andrien

 

P1060236.JPG

 

 

Le printemps est bien là et aussi la promesse de l'été .

En faisant mes courses de fruits et légumes  , dans le magasin "les halles" , place cathédrale , le patron s'est approché de moi , pour me faire goûter la première cerise de l'année .

Un délice !

Il m'a conseillé de garder le noyau et de le mettre dans mon portefeuille .

Ma grand mère me disait autrefois , de faire un voeux pour le premier fruit de l'année ,  car il faut espérer que ses souhaits se réalisent .

Je me demande bien lequel de mes deux voeux se réalisera .

  

16/05/2010

LIEGE ARMURERIE

Au Japon , la fabrication de sabres est un art traditionnel . Certains  forgerons sont élevés au titre respecté de  « trésor national vivant » . Ce titre désigne un artiste qui par sa connaissance a atteint la maîtrise de son domaine d’activité  .  

 

Le savoir-faire des forgerons nippons est un héritage d’une activité séculaire qui  reste inégalée , et ne peut être reproduite par les techniques industrielles les plus modernes .

 

Les armes  de « maîtrise » possèdent des qualités  physiques et esthétiques  résultant d’un travail de l’acier  très rigoureux  et très technique . Mais avant d’arriver à la maîtrise , il faut d’abord être apprenti . Traditionnellement l’apprenti réside chez le maître et suit son enseignement , il apprend des techniques et plus important , comment on reconnaît la qualité et les conditions pour y accéder .

 

 

Il n’existe pas, même actuellement , d’Académie pour apprendre cet art . Toutefois pour forger des lames de plus de 15 cm au Japon , on doit disposer d’une licence donnée par le Ministère de l’éducation .

Il faut d’abord suivre un enseignement d’au moins 4 ans auprès d’un forgeron lui-même détenteur d’une licence et passer l’examen annuel des nouveaux forgerons .

 

A cet examen , il est demandé de réaliser un sabre à partir des matières premières brutes jusqu’à sa finition .

 

Un élément primordial de l’enseignement  est le lien  maître/élève qui permet le passage du savoir , la transmission d’un art complexe d’une génération à l’autre .

L’apprenti doit être comme une page blanche sur lequel le maître va  imprimer son expérience .

Apprendre , ne pas croire qu’on sait , le maître Zen dit à l’apprenti :

 "Comment puis je te servir du thé , si ta tasse est déjà pleine ? "

 

Si une activité à Liège peut être qualifiée de « trésor national vivant » ou de patrimoine immatériel ,  c’est bien l’armurerie.  

.

 

P1040371

Les ateliers Francotte ( fabriquant d'armes ) au Mont-Saint-Martin , le bâtiment est resté longtemps inoccupé , il vient d'être réhabilité et transformé en clinique esthétique .

L’activité armurière a connu son apogée au début du 19 ème siècle , on estime à cette époque qu’elle employait 14.000 personnes .

Sous l’ancien régime elle devait occuper vers 3.000 personnes , les armuriers étaient soit repris dans la corporation des charpentiers ou des fèvres .

Toutefois l’estimation est rendue difficile car les travailleurs situés en dehors de Liège n’étaient pas repris dans les registres .

Les armuriers à cette époque travaillaient en petites structures de type familial  de moins de 10 personnes .  

 

Lorsqu'on examine des listes d'armuriers repris dans les recensements des quartiers  liégeois ( 1689 , 1736 ... )  , on note la présence de femmes , célibataire ou veuves actives dans la profession en tant qu' armurier ,  marchande d'armes  , ouvrière en armes , faiseuse de garde de fusils ou des filles  ( apprentie polisseuse , ouvrière sous maitre )....

.

P1040355

Un très beau sgraffite , celui du fabricant d'armes Servart . 

Voir aussi au Quai Mativa , la maison N. Pieper ( 1908) , fabriquant d'armes dont les initiales sont mentionnées sur la façade , architecte Rogister .

.

A Liège  , au 17 ème siècle et surtout au 18 ème siècle , les armuriers étaient répartis par spécialité par quartiers . On peut évaluer au 18 ème siècle , à Liège ,  une production de 200.000 à 300.000 armes par an . 

Toutes les types d’armes portatives ont été fabriquées au 18 ème siècle , les armes d’artillerie sont abandonnées , les munitions type boulets de canon seront encore fabriquées ; Liège va fabriquer des armes blanches , des armes à feu  militaires et civiles et des armes dites de traite ( armes destinées aux colonies , des qualité médiocre ) .

 

Le rayonnement de l’armurerie Liégeoise est tel qu’il essaima dans l’Europe , fondant d’autres manufactures .

En 1719 Barthélemy Malherbe Maitre forgeron à Nessonvaux part en Suède avec 13 ouvriers .

Les armuriers Liégeois partent à Paris , Saint Etienne , Charleville . Entre 1722 et 1725 , le roi de Prusse fait venir 170 maitres et compagnons armuriers avec femmes et enfants pour fonder les manufactures de Postdam et Spandau . Des Liégeois établissent des arsenaux pour les Autrichiens à Namur et à Malines . D’autres créent en 1759 en Gueldre , la manufacture de Culembourg .

 

C. Gaier , quatre siècles d’armurerie Liégeoise , Liège , 1976 .

.

P1040373

L'école d'armurerie de Liège , Léon Mignon . A deux pas de la Place Saint Lambert .

En 1897, l'école d'armurerie de Liège est fondée à l'initiative de l'Union des Fabricants d'Armes avec le concours du Gouvernement, de la Province et de la Ville de Liège.

(L'Union des Fabricants d'Armes donnera naissance plus tard à la Fabrique Nationale)

La création d'une école d'armurerie permettait aux patrons armuriers de disposer d'une main d'oeuvre qualifiée qui trouvait immédiatement un emploi au sortir de l'école à une époque où la FN employait des milliers d'ouvriers et de très nombreux ateliers sous-traitants travaillaient dans le secteur de l'armurerie.

Dénommée école d'armurerie à l'origine, elle se donnait pour but d'inculquer aux élèves les connaissances nécessaires pour devenir de bons armuriers. Progressivement, l'école décide de s'adjoindre des sections de fine mécanique (machine-outils, ajustage), d'arts appliqués (gravure, bijouterie) et d'horlogerie.

L'horlogerie a malheureusement disparu du programme des cours aujourd'hui.
C'est une perte de patrimoine culturel et immatériel irréparable.

La gravure quant à elle a été intégrée tout naturellement  au cursus puisqu'elle complétait, telle une oeuvre d'art , les armes de luxe.
La technique de la gravure au marteau et au burin est typique de l'école liégeoise.

La bijouterie permet aux étudiants de manier les métaux, précieux ou autres, et beaucoup complètent leur formation par la gravure.

La fine mécanique permet à l'école d'obtenir sur place l'outillage nécessaire à la fabrication des armes ou utile aux graveurs et bijoutiers.Cette section moins connue qui mérite très certainement le détour  car  forme des professionnels très qualifiés sur des machines puissantes qui façonnent les métaux .

.

P1040376

Une école renommée qui figure en bonne place sur le curriculum de graveurs et d'armuriers très réputés .

La diversité même de l'enseignement qui  est dispensé rend l'école unique en Europe , sa réputation dépasse nos frontières, puisqu’elle a accueilli et continue de compter de nombreux élèves Français, mais aussi Italiens, Canadiens, Sud-Africains, Japonais, etc.

L'excellence des formations dispensées par l'école liégeoise d'armurerie se traduit notamment par l' admission de trois de ses anciens élèves au rang prestigieux de Meilleur Ouvrier de France.

 

P1040623

Le grand Curtius abrite actuellement la collection du musée des armes .

Curtius ( 1551-1628 ) , munitionnaire , une autre référence au commerce des armes et munitions à Liège , fit construire ce Palais et sa résidence entre 1597 et 1605 .

Le musée d’armes de Liège a été créé en 1885 ,  il était situé jusqu’il y a peu dans l’hôtel de Hayme de Bomal   ( qui fait partie maintenant de l’ensemble du Grand Curtius ) . L’hôtel particulier ainsi que la collection d’armes avait été vendue à la Ville de Liège  à l'époque par son propriétaire , le fabriquant d’armes Pierre Joseph Lemille  , qui a versé le produit de la vente aux Hospices civils de Liège . 

Actuellement , les armes ont déménagé de quelques centaines de mètres  avec l’ouverture du GC  ,  la galerie des armes est située dans la résidence Curtius . 

P1040714

.

Les galeries d'armes du Grand Curtius  , des armes de toute provenance  et de toutes origines dont certaines de fabrication Liégeoise ( Louis Malherbe , Joseph Lemille , Albert Simonis , Auguste francotte , Pieper , Rongé Frères , J. Renkin , M. Lejeune , Michel J. Chaumont , Charles Haaken-Plomdeur , Dewalle Frères ...) 

.

P1040680

Les collections d'armes du Grand Curtius  

Créé à Liège en 1672 , le banc d’épreuves  des armes à feu est le lieu où toutes les armes à feu doivent être éprouvées avant  leur vente  en Belgique afin de s’assurer de leur sécurité de fonctionnement . D’abord affermée à un particulier  jusqu’en 1847 , la gestion du banc fut confiée à des fonctionnaires de  l’ Etat . Avant 1907 , le banc d’épreuve était situé dans le quartier Saint Léonard , proche du domicile des garnisseurs de canons .

Actuellement , il est situé rue Fond des Tawes , il s’occupe de l’épreuve de toutes les armes portatives , la neutralisation des armes , l’homologation et contrôle des munitions ,  possède un laboratoire balistique pour tests de résistance sur verre , céramique , textile , composite , il s’occupe aussi de l’homologation des armes d’alarme .

.

 

fusil%20detail%201%20_r600

Lebeau-Courally ( photo armurerie Jeannot )

L'activité armurière de Liège  , un savoir-faire ancien , notre patrimoine immatériel , 

Voici l' un de nos "Trésors nationaux vivants" : Lebeau-Courally  .

En 1865 , Auguste lebeau ouvre sa manufacture d'armes de chasse de luxe . Peu avant sa mort , Il s'associe à Fernand Courally en 1898 qui lui succédera .

En 1902 la firme se nomme Webley-Lebeau-Courally , en 1912 , Fernand Courally se retire , la firme s'appelle alors la SA. continentale Auguste Lebeau-Courally , sous la direction de l'anglais Ph. Reeves . En 1956 , la Société est reprise par Joseph Verrees ( fabriquant déjà sur la place de liège ) ,  en 1982 , au décès de Joseph Verrees , l'activité est reprise par sa nièce Anne-Marie Moermans-Ramakers  , continuant l'activité prestigieuse des armes de luxe  et relevant  la tradition de l'activité armurière liégeoise . 

Les Lebeau-Courally toujours fabriquées à Liège et  font partie des armes de chasse  les plus prestigieuses au monde .

En regardant sur internet , vous trouverez des Lebeau-Courally  en vente  , par exemple :  le modèle Nemrod  : 78.000 € , Colorado : 53.900 €  ( armurerie Jeannot  ) .

http://lebeau-courally.com.apache03.hostbasket.com/index.php?page=francais

.

 

190109_173211_PEEL_4WD7pw

 

 

Lebeau-Courally ( photo armurerie Jeannot )

.

Sources :

Le musée d'armes , études et recherches sur les armes anciennes , bulletin périodique de l'ASBL "les amis du Musée d'armes à Liège" , éditeur responsable Cl. Gaier

Le Siècle des Lumières dans la Principauté de Liège , Musée d'art Wallon , catalogue de l'exposition , 1980

Vers la modernité , le XIX ème siècle au Pays de Liège , catalogue de l'exposition , 2001 .

http://www.unesco.org/culture/ich/index.php?lg=FR&topic=lht&cp=JP

 

.

Prochain Post le dimanche  23 mai  2010 .