04/10/2009

LIEGE LES COTEAUX

Dimanche dernier , après mon petit déjeuner sur la Batte , je me suis arrêtée au retour rue du palais . J'ai laissé ma voiture là ,  il faisait beau , j'ai emprunté la rue Pierreuse à pied , à la découverte  du quartier et un peu par hasard ,  j'ai suivi le sentier des coteaux .

J'en avais entendu parler  , mais je ne connaissais pas .  Quel bonheur !

On part d'un habitat au centre ville , au pied du palais de justice , on arrive sur des terrasses engazonnées , un jardin suspendu , qui alterne avec des parties boisées . La ville est si près qu'on la touche presque .

Un autre regard sur Liège .

Un autre rythme aussi , c'est comme si l'on entrait dans une autre dimension . Pendant cette promenade , j'ai croisé des personnes qui m'ont salué en souriant . De beaux sourires , chaleureux .  C'est drôle  , mais en ville , on a perdu l'habitude .

 

Copie de P1020993
 

 

.

En partant de la rue Pierreuse , il faut suivre les escaliers vers la terrasse des Minimes

Copie de P1030017

.

Des vignes , des rosiers , des bancs , des coins intimes déclinés en terrasses successives .

.

Copie de P1030011

.

Les terrasses dominent la ville , ici l'arrière du palais de justice , donc nous sommes  juste derrière la place Saint Lambert . Ici à l'avant plan la tour des joncs , plus loin l'église Saint André .

.

P1030033

.

Un plan de situation de cette partie du sentier des coteaux , des terrasses des minimes , on passe au bois des minimes , ensuite on rejoint l'impasse des Ursulines qui donne vers le bas au pied de la Montagne de Bueren . ( ceci n'est qu'une section du sentier des coteaux qui est bien plus vaste )

.

Copie de P1030024

.

Le bois des Minimes , on est ici derrière la rue Hors Château , derrière le Musée de la vie Wallonne . Sur les coteaux , il y a des maisons perdues dans la verdure , maisons seulement accessibles par de petits chemins et des escaliers . Un paradis qui se mérite , tant il est difficile d'accès . Mais que ne ferait on pas pour avoir Liège à ses pieds ?

.

Copie de P1030025

.

 Le Bois des Minimes , le chemin se poursuit soit vers le bas , soit vers cette porte ouverte vers l'impasse des Ursulines . Il faut suivre les escaliers de cette impasse , c'est indescriptible , en descendant , c'est plus facile ( en montant , c'est esquintant )  Voir les archives  de septembre  2008

.

Copie de P1030031

.

De la terrasse des minimes , une vue des annexes du Palais de Justice .

.

Copie de P1030003

.

Un dimanche rêveur , un dimanche parfait , à flâner sans but , sans horaire ni contraintes .

Très loin des "insatisfait(e)s" , des "pas heureux(se)" , des "faiseurs d'ennuis " qui sabordent notre vie quotidienne et notre joie de vivre  . 

 Se sentir bien ,  comme en accord avec les lieux , pour que se développe une curieuse alchimie entre la ville et soi . Nous sommes comblés à Liège  , le charme , la beauté ne sont jamais loin . Pour ceux qui savent voir . 

En ce qui me concerne ,  je ne suis pas impartiale , vous l'avez compris , je porte un regard amoureux sur Liège , son fleuve , ses quartiers , ses maisons , tout un monde en soi  , un petit bout de bonheur . 

 Prochain Post le dimanche 11 octobre 2009 .

 

Les commentaires sont fermés.